Formations

Maturité suisse

Depuis le 19e siècle, la Confédération organise des examens permettant à tout citoyen d’entrer à l’université ou dans les écoles polytechniques. Ces examens sont mis sur pied par la commission suisse de maturité qui les organise chaque année en été et en hiver, alternativement dans chacune des universités romandes (Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel). La maturité suisse, dont le programme est défini par l’ordonnance fédérale de maturité, permet l’entrée sans condition dans toutes les universités et écoles polytechniques de Suisse (sauf pour certaines facultés de médecine exigeant un examen d’entrée pour tous les candidats). La maturité suisse constitue donc une porte d’entrée idéale pour les études supérieures. Le système choisi, certification du candidat et non de l’institut de formation, permet à l’Ecole des Buissonnets d’appliquer avec beaucoup de liberté et de succès la pédagogie héritée de Maria Montessori, qui fait sa particularité. Le système de maturité suisse permet ainsi d’offrir à la fois une approche véritablement alternative de l’enseignement et la garantie de la reconnaissance absolue du diplôme.

Branches

L’Ecole des Buissonnets a choisi d’appliquer l’ordonnance de maturité avec le maximum d’ouverture possible, et c’est pourquoi elle propose un vaste choix d’options. Il importe en effet d’aller à la rencontre de la motivation de l’élève en lui proposant de donner une dimension personnelle à son diplôme : le choix proposé dans le cadre de la maturité suisse permet véritablement de donner une coloration scientifique ou, au contraire, littéraire à son diplôme. Par exemple, le poids total des branches scientifiques peut passer de 20 à 50%, en fonction de la combinaison des options. De même, il est possible à un élève de préparer un diplôme dans lequel les sciences humaines
 philosophie, histoire, psychologie) représentent plus d’un tiers de la note.

Disciplines fondamentales

  • Sciences expérimentales (biologie, chimie, physique)
  • Sciences humaines (histoire, géographie)
  • Arts visuels ou musique
  • Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Mathématiques (niveau normal ou supérieur)

Options spécifiques (une branche au choix)

  • Biologie et Chimie
  • Espagnol
  • Italien
  • Philosophie - Psychologie - Pédagogie

Option complémentaire

  • Géographie

Travail de maturité

 

Point forts

Comme le certificat de maturité suisse est équivalent aux certificats cantonaux reconnus en vertu de l’ordonnance sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (ORM), il existe une grande cohérence entre les programmes des deux diplômes.
Cela permet à l’élève qui a débuté sa formation dans le programme de maturité cantonale de passer très facilement dans le programme de maturité fédérale. L’expérience montre en effet que les très bons acquis des « maturistes cantonaux » leur permettent de réussir très rapidement leurs examens fédéraux. Depuis plusieurs années, et grâce à la souplesse du plan d’études adopté par l’Ecole des Buissonnets, il n’est pas rare de voir des élèves réussir leur maturité fédérale grâce seulement à une année de préparation.

L'Ecole des Buissonnets est une société à but non lucratif. Des allocations de formation sont possibles.

 

« La maturité suisse, dont le programme est défini par l’ordonnance fédérale de maturité, permet l’entrée sans condition dans toutes les universités et écoles polytechniques de Suisse. »

 

Références : www.sbfi.admin.ch

 

Baccalauréat français

L’École des Buissonnets propose également de préparer le Baccalauréat français série littéraire (L). La définition du programme et l’organisation de l’examen appartiennent au ministère français de l’Education nationale. Les épreuves du baccalauréat ont lieu au mois de juin dans un centre d’examen français proche de la frontière. Les relations entre le ministère et les écoles du GESBF (groupement des écoles suisses préparant au Baccalauréat français) dont fait partie l’École des Buissonnets, sont régies par une convention qui donne à l’École des Buissonnets le statut d’établissement reconnu par le ministère de l’Education nationale. Les élèves scolarisés dans une école membre du GESBF ont donc droit au même traitement que les élèves français. Le Baccalauréat obtenu avec mention « assez bien » ou supérieure (moyenne de 12 sur 20 ou plus) permet l’entrée dans les facultés de lettres, de psychologie, de droit ou d’économie en Suisse. Le Baccalauréat français offre une option intéressante pour les élèves de section maturité désireux de s’orienter vers une préparation à l’université comprenant moins de branches à caractère scientifique, ou pour les élèves d’écoles de commerce, d’écoles de culture générale ou de maturité professionnelle qui souhaitent entreprendre des études de niveau universitaire.

Branches

Le Baccalauréat français section L fait la part belle aux branches dites « littéraires » : philosophie, langues et littérature. Il offre un choix particulièrement ouvert en ce qui concerne les langues qui peuvent être présentées à l’examen, ainsi que des orientations artistiques, théâtrales ou musicales notamment.

Série L

  • Français et littérature
  • Sciences
  • Travail personnel encadré (TPE)
  • Littérature
  • Histoire-Géographie
  • LV1 : Allemand ou Anglais ou Italien ou Espagnol ou Portugais
  • Littérature étrangère en langue étrangère
  • LV2 : Allemand ou Anglais ou Italien ou Espagnol ou Portugais
  • Philosophie
  • Epreuve de spécialité: LV1 approfondie ou Maths
  • Education physique et sportive

 

Point forts

Le Baccalauréat français est un diplôme européen, qui ouvre les portes des universités suisses (sous certaines conditions) et européennes. Chaque année, des élèves des Buissonnets font par ailleurs le choix de partir étudier en France ou ailleurs. Le baccalauréat constitue donc une alternative forte à la Maturité suisse pour les élèves qui sont certains de ne pas vouloir étudier dans les facultés de sciences et de médecine ou dans les écoles polytechniques.

L'Ecole des Buissonnets est une société à but non lucratif. Des allocations de formation sont possibles.


Références : www.eduscol.education.fr

12ème année OR

Les voies de formation pour les élèves qui terminent leur scolarité obligatoire (11H) se divisent en trois catégories principales :

1. Préparation d’un diplôme permettant l’entrée à l’université.

2. Préparation d’un diplôme permettant l’entrée dans une école spécialisée (ES) ou une haute école spécialisée (HES).

3. Préparation d’un apprentissage (CFC).

Faire le bon choix est alors délicat.

Chacune des trois voies se présente en effet avec ses débouchés et ses opportunités, mais aussi avec ses défis et ses limites. De plus, avec l’avènement des HES et l’adhésion de la Suisse aux normes européennes de formation (traité de Bologne), de nouvelles voies se sont ouvertes mais restent encore méconnues. Enfin, le choix peut être déterminé par des résultats scolaires insuffisants.

A toutes ces interrogations et contraintes, l’École des Buissonnets répond grâce à la classe spécifique d’Orientation-Raccordement (O.R.) qui comble en effet le chaînon manquant : elle remplit le rôle d’orientation en aidant l’élève à découvrir au travers de ses aptitudes la voie qui lui convient ; elle joue son rôle de raccordement en permettant ensuite, dans un délai de trois ans seulement, de décrocher un diplôme de maturité ou de baccalauréat, quels qu’aient pu être les résultats obtenus en fin de scolarité obligatoire.

Ajoutons enfin qu’en Valais, les élèves qui fréquentent l’école privée des Buissonnets après la scolarité obligatoire ont le droit de présenter une demande de bourse et reçoivent souvent une contribution tout à fait significative de l’Etat à leurs frais de formation.

 

Point forts

L’année O.R. est « une année en OR car une année qui compte », quel que soit le cursus envisagé, maturité gymnasiale ou Baccalauréat français. Cela signifie concrètement que l’élève a la garantie que la première année d’étude à l’École des Buissonnets comptera pleinement dans la voie de formation qu’il s’est choisie et qu’à diplôme équivalent, cette formation ne sera pas plus longue que dans l’école officielle. De plus, l’élève profitera de l’approche pédagogique reconnue de l’École des Buissonnets : il pourra donc compter sur un enseignement de qualité et un encadrement précis et dévoué qui favoriseront sa réussite.

L'Ecole des Buissonnets est une société à but non lucratif. Des allocations de formation sont possibles.